francis_o_shaughnessy_low_ru

Depuis 2002, il a réalisé plus de 125 performances dans 23 pays d’Europe, d’Asie et des Amériques. Ses recherches interrogent le haïku performatif, une approche artistique qui revendique un retour en force de l’amour comme prolongement de soi. Il opte pour une poésie visuelle; une cérémonie artistique qui vise la conception du poème en tant qu’événement. Il met en évidence des images qui expriment des résonances intérieures; des compositions qui permettent d’éveiller l’imaginaire d’un discours amoureux. Il a acquis une maturité et une notoriété qui lui ont permis de présenter des conférences, de guider des artistes aux niveaux collégial et universitaire et de diriger des ateliers théorico-pratiques sur l’art action au Québec et à l’étranger. Depuis 2007, il a été directeur artistique de 20 événements d’envergure dont Art Nomade, rencontre internationale d’art performance au Saguenay. Il a écrit dans les revues spécialisées en art : Inter, art actuel, Zone occupée (Québec), Ligeia (France), Performatus (Brésil), Doc(k)s (France). Il est docteur (Ph. D.) en études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal (2016) et il enseigne actuellement les arts visuels au Cégep Marie-Victorin (2017).

www.francisoshaughnessy.com

 

Francis O’Shaughnessy a conçu une performance inédite dans le cadre du projet Traverser Ru (2019).

© Francis O’Shaughnessy, L’orange, 2013. Photo : Sara Létourneau.