Centrifugeuse : nouveau projet 2021-2022

 

Centrifugeuse : nouveau projet visant la décentralisation de la culture

 

Longueuil

Lundi 20 septembre 2021

 

Force centrifuge : « Qui tend à s’éloigner du centre ». En tant que laboratoire de création volontairement positionné en périphérie de la grand-ville, les Productions Langues pendues font naître, depuis près d’une dizaine d’années, des créations inusitées en territoire montérégien. À cette volonté de décentralisation, s’ajoute une seconde mouvance : force est de constater que les investissements culturels sont concentrés le long de certaines artères des différentes villes de l’agglomération de Longueuil alors que le projet Centrifugeuse vise l’occupation artistique de quartiers plus résidentiels tout en réfléchissant aux disparités sociales et aux enjeux collectifs les animant.

Huit artistes en arts visuels, en conte ou en poésie investiront trois quartiers longueuillois d’octobre 2021 à décembre 2022. Elles et ils s’imprégneront d’échanges avec les citoyen·e·s, de l’aménagement du territoire et de l’histoire pour créer des œuvres inédites lors d’une dizaine de journées de recherche et de création au cœur des quartiers ciblés : Sacré-Cœur, Laflèche et Bienville.

Des échanges et des collaborations avec le public sont prévus tout au long de l’année. En fin de parcours, un événement réunissant les artistes participant·e·s et les citoyen·e·s engagé·e·s dans leurs projets rendra compte des différentes réalités territoriales rencontrées ainsi que des œuvres qui en auront découlé. Les Productions Langues pendues revendiquent l’acte d’occupation de « déserts culturels » comme une oeuvre in socius, spécifique à leur situation de banlieue, opérant sur les enjeux locaux en matière de culture.

 

Dévoilement des écrivain·e·s et artistes participant·e·s :

Pour l’ensemble du projet (octobre 2021 à décembre 2022)

Quartier Sacré-Coeur (octobre 2021 à février 2022)

Quartier Laflèche (février à mai 2022)

Quartier Bienville (juin à septembre 2022)

Événement de clôture (novembre ou décembre 2022)

  • Avec toute cette belle équipe

 

Activités ouvertes au public :

  • Quartier Sacré-Coeur
    • mardi 26 octobre 2021 de 13 h 30 à 16 h 30, portes ouvertes sur les projets des artistes au chalet du parc Laurier, situé au 2099, rue Laurier, Longueuil. Activité gratuite (prévoyez un sourire derrière votre couvre-visage!)
    • samedi 29 janvier 2022 de 14 h à 16 h, portes ouvertes virtuelles: après votre inscription en ligne un lien Zoom vous sera acheminé. Dans le cadre de la série trimestrielle « Les artistes et le patrimoine » des journées Histoire et patrimoine de la ville de Longueuil, venez découvrir comment les artistes Ariane Labonté, Chloé Beaulac, Jonathan Lamy et Carole Simard-Laflamme se sont immerger dans l’imaginaire du quartier Sacré-Coeur. Consulter l’événement Facebook.
    • Pour connaître les prochaines activités, inscrivez-vous à notre infolettre des allié·e·s. Ainsi, vous recevrez par courriel des « cartes postales artistiques » permettant de suivre le déploiement du projet sur le terrain et vous serez invité·e·s à nous communiquer vos préoccupations, considérant que Centrifugeuse cherche à favoriser l’émergence d’œuvres artistiques de proximité et la création autour d’enjeux territoriaux (aménagement du territoire, histoire et patrimoine, contexte socio-économique, etc.)

Accéder à la programmation du printemps 2022

 

 

 


 

Merci à nos partenaires 

 

 

 

 

Dévoilement de l’écrivaine en résidence aux Îles de la Madeleine 2021

 

Fanie Demeule, deuxième lauréate de la résidence de création aux Îles de la Madeleine
offerte par les Productions Langues pendues

 

Longueuil

Mercredi 15 septembre 2021

Lauréate de la deuxième édition de la Résidence de création aux Îles de la Madeleine organisée par les Productions Langues penduesFanie Demeule séjournera à Havre-Aubert du 3 au 17 octobre prochain. L’écrivaine profitera de son séjour pour entamer l’écriture d’un nouveau roman inspiré de l’histoire de ses grands-parents maternels nés sur l’archipel au début du siècle dernier, et qui, au plus fort de la crise économique des années 1930, ont fait le choix déchirant de s’exiler sur la grand-terre pour trouver de l’emploi.

Productions Langues pendues
Actives depuis près de 10 ans en Montérégie, les Productions Langues pendues sont un organisme œuvrant principalement en littérature et en art de la parole tout en encourageant les échanges entre toutes les disciplines artistiques. Elles ont pour mission de stimuler la vie artistique et professionnelle sur leur territoire, en dépit de leur proximité avec la métropole, offrant aux écrivain·e·s et artistes des occasions de se produire, de créer et de diffuser leurs œuvres chez eux. Depuis l’an dernier, les Productions Langues pendues souhaitent poursuivre leurs réflexions territoriales en dressant un pont entre deux régions éloignées l’une de l’autre, soit la Montérégie et les Îles de la Madeleine. C’est ainsi qu’elles ont le bonheur d’offrir cette année, pour deux semaines, à l’écrivaine Fanie Demeule, un lieu inspirant pour écrire, ainsi qu’une chance de tisser des liens avec d’autres créateurs des Îles de la Madeleine, contribuant du même coup à l’essor du dynamisme culturel en dehors des grands centres. C’est dans cet esprit que, lors du passage de Fanie Demeule aux Îles de la Madeleine, la population est invitée à venir assister à une rencontre conviviale avec l’autrice lors d’une conversation animée par Flottille artistisan·e·s libraires qui aura lieu le 12 octobre à 19 h, à la Maison de la culture de Havre-aux-Maisons.

Crédit photo : Same Ravenelle.

 

Fanie Demeule
Détentrice d’un diplôme de doctorat en études littéraires à l’UQAM, où elle est chargée de cours, Fanie Demeule travaille aussi à titre de responsable éditoriale pour les éditions Tête première et Hamac. En 2016, elle a publié Déterrer les os (Hamac), nominé et lauréat à plusieurs prix, adapté au théâtre (CTDA, 2018), traduit en anglais (Lightness, Linda Leith, 2020) et en cours d’adaptations filmiques (Coop Vidéo et ACPAV). Elle a signé les romans Roux clair naturel (Hamac, 2019) et Mukbang (Tête première, 2021), le récit illustré Bagels (Hamac, 2021) ainsi que plusieurs nouvelles dans des revues et collectifs littéraires.

Jusque-là reconnue pour ses œuvres d’autofiction, Fanie Demeule souhaite, avec son nouveau roman, se décoller de son vécu personnel pour s’intéresser aux matières familiales et historiques qui lui ont été racontées. Pour la première fois, l’écriture de Demeule se situera en dehors du récit de soi, tout en continuant de creuser les mêmes thèmes, chers à l’autrice, soit la mémoire, la santé mentale et la mort. Ce roman sur l’exil qui représente un nouveau défi pour Demeule, se penche sur un pan de l’histoire des Îles de la Madeleine encore peu abordé, ce qui a contribué chez les Productions langues pendues à séduire les membres du jury.

L’organisme tient à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec et Pascan Aviation sans qui cette résidence de création n’aurait pas lieu.

Pour plus de renseignements sur la résidence, consulter l’appel à candidatures.


 

Réserver une place à l’événement

Cette causerie est offerte par la Municipalité des Îles avec le soutien du ministère de la Culture et des Communications.

 


 

 

 

Mon chalet aux Îles