Shanti Van Dun, troisième lauréate de la résidence de création aux Îles de la Madeleine
offerte par les Productions Langues pendues

 

Longueuil

Lundi 2 mai 2022

Shanti Van Dun, lauréate de la troisième édition de la Résidence de création aux Îles de la Madeleine organisée par les Productions Langues pendues, séjournera à Havre-Aubert, du 12 au 26 mai prochain. L’écrivaine s’inspirera du calme de l’archipel au printemps pour jeter les bases d’un projet très personnel, à la frontière de l’essai et du récit, sur la solitude inhérente au métier de professeur.

Productions Langues pendues

Actives depuis 10 ans en Montérégie, les Productions Langues pendues œuvrent principalement en littérature et en art de la parole tout en encourageant les échanges entre toutes les disciplines artistiques. Elles ont pour mission de stimuler la vie artistique et professionnelle sur leur territoire, offrant aux écrivain·e·s et artistes des occasions de se produire, de créer et de diffuser leurs œuvres chez eux, un défi considérant la forte attraction culturelle de la métropole. Depuis trois ans, les Productions Langues pendues poursuivent leurs réflexions territoriales en dressant un pont entre deux régions éloignées l’une de l’autre, soit la Montérégie et les Îles de la Madeleine. C’est ainsi qu’elles ont le bonheur d’offrir cette année, pour deux semaines, à l’écrivaine Shanti Van Dun, un lieu inspirant pour écrire, et une chance de tisser des liens avec d’autres créateurs des Îles de la Madeleine, contribuant du même coup à l’essor du dynamisme culturel en dehors des grands centres. C’est dans cet esprit que, lors du passage de Shanti Van Dun aux Îles de la Madeleine, la population est invitée à venir assister à une rencontre conviviale avec l’autrice lors d’une conversation animée par Flottille artistisan·e·s libraires, en partenariat avec la Bibliothèque Jean-Lapierre, qui aura lieu exceptionnellement au café Chez Renard de Cap-aux-Meules, le samedi 21 mai à 10 h.

Crédit photo : Caroline Durocher.

 

Shanti Van Dun

Shanti Van Dun est l’autrice de L’ivresse du jour 1, un récit publié chez Leméac en 2018. Sa nouvelle « Le crâne de ma mère » a été finaliste au Prix de la nouvelle Radio-Canada en 2020. Elle a reçu en 2021 le Prix relève Desjardins du Conseil des arts de Longueuil. Elle enseigne la littérature et le français au cégep Édouard-Montpetit.

Shanti Van Dun considère l’écriture comme le lieu de toutes les convergences et de toutes les réconciliations de l’être. Dans son premier livre, elle explore le sentiment de communion qui unit une femme au monde, depuis la naissance de ses enfants, et les moments de grandes solitudes dans lesquels la plonge parfois son rôle de mère. Inspirée par les voix de Nancy Huston et d’Annie Leclerc, Shanti Van Dun désire, cette fois, poursuivre sa réflexion sur la solitude, depuis la place de professeur.

Pour plus de renseignements sur la résidence, consulter l’appel à candidatures.


 

Cette causerie est offerte en partenariat avec la bibliothèque Jean-Lapierre.

 


 

 

 

Mon chalet aux Îles