regimbald_diane_credit_melanie_saumure_2_low_res

Elle vit à Montréal et à Ogden en Estrie. Depuis plus de trente ans, son travail d’écriture porte sur une fascination pour les mots et leurs multiples champs d’exploration des possibles. La poésie est pour elle l’expression d’une quête de sens et de mémoire où l’essence du langage ouvre des lieux de passage inattendus, générateurs de rencontres. Ainsi, toutes formes d’art et de création engagées l’appellent à faire bouger son écriture. Elle traverse les mots de la langue pour prendre en compte l’état du monde, sa blessure, sa précarité, mais aussi sa force et sa beauté.

Une dizaine de recueils publiés. Au Québec, au Noroît : Au plus clair de la lumière, Sur le rêve noir, L’insensée rayonne, Pas, Des cendres des corps, Pierres de passage, La seconde venue. En France : au Petit Flou, Toi au soleil pâle ou brûlant, De mère encore; à l’Atelier des Noyers, Cœur d’orange. Elle participe à plusieurs projets collectifs, anthologies et événements littéraires dans divers pays. Certains de ses textes ont été traduits en anglais, catalan, espagnol. Elle est présidente du Comité Femmes et membre du C.A. du Centre québécois du P.E.N. international, elle est également membre du Parlement des écrivaines francophones et de l’Académie des lettres du Québec. La revue LQ – Lettres québécoises a consacré son dossier principal à son travail dans le numéro 186.

Diane Régimbald — Wikipédia (wikipedia.org)

Diane Régimbald participera au Laboratoire de l’écrivaine et de l’écrivain 2022.

Photo : Mélanie Saumure.