eleusis_ingrid_mourtialon_2022_low_res

Issue d’un métissage nébuleux entre l’Afrique, l’Europe et l’Inde, née entre antiquité et époque contemporaine, Éleusis ne se revendique nulle autre identité que celle d’un sujet qui, à travers la confluence des mouvements intimes, des rencontres et des événements, tâche dans cette fluidité de se tracer un chemin vers une forme de transcendance qui, loin de nier l’humble grain à moudre du quotidien, se ruminerait en lui. Trouver ce chemin à mesure qu’on l’invente, que ce soit dans le questionnement philosophique, les replis de l’introspection, les dialogues d’amour ou d’amitié, le rêve d’un jardin ou le creux des vagues, le hasard maîtrisé d’un poème, l’errance d’une prose en devenir : le projet d’une vie, au fond, le projet d’être humaine, de mûrir en sagesse sans en renier l’enfance échevelée. Deux de ses recueils ont été primés et publiés, le premier, Le Front contre le temps, chez Cheyne éditeur (2003), et le second, Criblée d’enfance, en coédition par les Écrits des Forges et les Éditions Henry (2007). Deux nouvelles d’Éleusis sont également parues dans les numéros 9 et 33/34 de la revue Écrits du Nord. Un troisième recueil, Dans la gueule du jour, dont la première partie a été publiée dans le numéro 50 de la revue Les Hommes sans épaules, est à venir. Éleusis enseigne la philosophie à Longueuil, au Cégep Édouard-Montpetit.

Éleusis participera au Laboratoire de l’écrivaine et de l’écrivain 2022.

Photo : Ingrid Mourtialon.