Marjolaine Morasse
Marjolaine Morasse

Étudiante en communications à l’UQAM, Marjolaine est une passionnée des mots; elle a suivi une formation de comédienne à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe pendant deux ans, elle est joueuse de la SOIPHE, la ligue d’improvisation de Chambly, et elle chante depuis son plus jeune âge. Investie dans sa communauté, elle a mis sur pied et dirigé une chorale d’enfants de 2008 à 2010. Elle a participé à de nombreux spectacles-bénéfices au profit de diverses associations et fondations.

Elle a remporté la deuxième place à la finale provinciale du concours Bêtes de scène lors de l’édition 2009, elle a été finaliste au concours Jeunes Espoirs Enfant Soleil en juin 2012 et elle s’est produite sur la scène L’Étoile à l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu en août de la même année. 2013 est une année importante pour l’interprète qu’elle est: elle a été demi-finaliste au prestigieux concours Ma Première Place des Arts, de même qu’au Tremplin de Dégelis  et au Festival de la chanson de Saint-Ambroise.

Touche-à-tout, elle a fait du mime corporel à l’école Omnibus à Montréal, elle fait de l’animation d’Halloween dans un verger tous les automnes et a été artiste-clown au Festival Juste pour rire en juillet 2012.

À l’été 2011, elle fait la rencontre d’un jeune auteur de la relève, Jules Hamelin-Gagnon, avec qui elle travaillera pour présenter une lecture publique du texte original Parler de rien la nuit seule qu’elle interprétera en avril 2012 à Saint-Hyacinthe et à Montréal. Cette collaboration la mènera d’ailleurs à participer à la seconde édition des cabarets Langues Pendues.

Marjolaine Morasse a participé à la seconde édition des cabarets Langues pendues (automne 2012) et a participé au lancement des Productions Langues pendues (automne 2013). 

© photo: Sophia Perez