Maude Poissant

Maude Poissant s’intéresse depuis longtemps à l’écriture des formes brèves, ainsi qu’aux interactions entre les pratiques artistiques. Ses premiers projets de création se sont érigés autour de la thématique du passage du temps sur les objets. Elle a créé une première exposition multidisciplinaire alliant textes de fiction originaux et photographies d’archive, Portraits égarés, présentée à Québec (2011 et 2016) et à Bordeaux (2012). Elle a aussi participé à des projets collaboratifs, dont Allège et autres mots désuets (Mois de la Poésie, 2013), Tout comme Gabrielle, (Québec en toutes lettres, 2013) et La chambre noire (Printemps des poètes, 2015). Son premier livre, Saccades, est sorti en librairie en 2014 chez Hamac. Depuis, plusieurs autres de ses textes ont été publiées dans les revues XYZ et Zinc, et elle a été parmi les cinq finalistes au prix de la création Radio-Canada (nouvelle) en 2019. Elle continue par ailleurs de participer à des projets collaboratifs contribuant à amener le littéraire dans l’espace public, dont Ceci n’est pas une pub et Les brigades poétiques (Québec en toutes lettres), ainsi que le projet hypermédiatique Constellations

Maude Poissant participe à Les oiseaux de passage, une intervention poétique conçue par Isabelle Forest.

Photo: Hélène Bouffard.