Le projet Centrifugeuse vise la décentralisation de la culture par l’occupation artistique de « déserts culturels ». D’octobre 2021 à juin 2023, huit conteur-euses, poètes et artistes investissent trois quartiers longueuillois moins bien desservis en matière de culture. Elles et ils s’imprègnent d’échanges avec les citoyen-nes, de l’aménagement du territoire et de l’histoire pour créer des œuvres inédites lors d’une dizaine de journées de recherche et de création au cœur des quartiers ciblés : Sacré-Cœur, Laflèche et Bienville —dit Brookline—. Elles et ils développent leurs propositions artistiques avec la collaboration d’une douzaine d’organismes du territoire, y impliquent petits et grands, tout en réfléchissant aux disparités sociales et aux enjeux collectifs qui animent ces milieux. Le projet se conclut avec une virée en autobus permettant de redécouvrir la ville à travers le regard sensible des écrivain-es et des artistes.

Toutes sortes d’actions artistiques parsèment ce processus créatif (interventions furtives, spectacles, discussions publiques, ateliers, etc.) et suscitent la rencontre public/artiste dans un rapport de grande proximité et d’accessibilité. Contribuant à cerner l’imaginaire de ces quartiers de banlieue et à nourrir le sentiment d’appartenance, ce projet amène l’art là où on ne l’attendait plus.

 

Une bibliothèque éphémère est créée le temps du projet, grâce à une collaboration avec le Réseau des bibliothèques de Longueuil, et est accessible sur les sites d’occupation artistiques. Elle regroupe les publications des artistes participant-es; des essais et de la poésie en écho aux thèmes abordés; des ouvrages sur l’histoire locale. La bibliographie de départ est proposée par l’équipe des Productions Langues pendues autour des thématiques soulevées par Centrifugeuse. Les artistes et les citoyen-nes suggèrent des titres afin qu’elle soit bonifiée tout au long du projet. Une médiatrice culturelle anime l’espace et assure des prêts « à l’ancienne » avec des cartes, des pochettes et des tampons encreurs. Après quoi, les livres sont réintégrés à la collection municipale avec un ex-libris à l’effigie du projet (apposé lors d’une séance d’estampillage collectif) et une référence web permettant de découvrir le projet « Centrifugeuse ».

Photo : Mathieu Dubé, collage poétique à partir des livres de la bibliothèque éphémère (détail).

 

Voir la galerie photo du projet

 

Les écrivain-es et artistes

« Artistes en résidence » pour l’ensemble du projet
Ariane Labonté, conte (Mont-Saint-Hilaire)
Chloé Beaulac, arts visuels (Longueuil)

 

Quartier Sacré-Cœur
Carole Simard-Laflamme, arts visuels (Saint-Lambert)
Jonathan Lamy, poète à tout faire (Montréal)

 

Quartier Laflèche
Khadija Baker, arts visuels (Montréal)
Simon Harel et Thomas Filteau, littérature (Montréal)

 

Quartier Bienville dit « Brookline »
Mafane, conte (Outaouais)

La Famille Plouffe, arts visuels (Longueuil)

 

Invité pour l’événement de clôture
Mathieu Dubé, poète-collagiste (Salaberry-de-Valleyfield)

Les Productions Langues pendues revendiquent l’acte d’occupation des « déserts culturels » comme une œuvre en soi. La simple présence des artistes « in socius » est déjà une forme de happening qui génère une panoplie de gestes symboliques ou artistiques favorisant la rencontre de l’art et la vie.

 

Remerciements

– Productions Langues pendues : Marie-Claude De Souza, conception et organisation; Myriam Tousignant, médiation culturelle.

– Bureau de la culture de Longueuil : Stéphanie Laquerre, régisseur culturel, soutien logistique.

– Réseau des bibliothèques de Longueuil : Linda Moisan, cheffe de Division; Mary Garoufalis, bibliothécaire responsable de la bibliothèque éphémère.

Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil.

– L’équipe de bénévoles pour les événements : Marie-France Beaudry, Catherine Jouniaux, Valérie Carreau, Vivianne Vanier.

 

Les employé-es de la Ville de Longueuil qui ont participé ponctuellement au projet

– Division planification du territoire, Direction de l’aménagement et urbanisme : Claude Robidas.

– Bureau du développement social : Sarah Desjardins.

– Division Arts et Patrimoine – Histoire, patrimoine et archéologie : Stéphanie Briaud, Joëlle Perron-Oddo.

– Division Arts et Patrimoine – Arts visuels et art public : Ève Dorais.

– Réseau des bibliothèques de Longueuil : Sophie Royer.

 

Partenaires et collaborateurs :

La Société historique et culturelle du Marigot

– Table de concertation Développement social Saint-Hubert

– École primaire Lionel-Groulx
– École primaire Marcelle-Robidoux

– École primaire Quatre-Saisons

– Cercle de Fermières Laflèche/Saint-Hubert

Les Jardins à partager Saint-Hubert

– CPE Les Joyeux Calinours

L’Entraide Chez Nous

Jardinothèque du réseau des bibliothèques de Longueuil

– Fête des récoltes 

Centre d’action bénévole de Saint-Hubert
– Centre communautaire Pierre-et-Bernad-Lucas

– Centre communautaire Bienvill

Partenaires financiers

 


Les Productions Langues pendues bénéficient du soutien à la programmation
du Conseil des arts et des lettres du Québec.