album_cabaret 01_photo_12_carreau

Valérie Carreau s’interroge sur les motivations de l’être humain à continuer, chaque jour, d’exister. Elle s’intéresse aux pulsions, à l’inconscient, à l’instinct de survie qui le pousse, presque toujours, à aller de l’avant. Elle prend plaisir à entraîner ses personnages au bord du gouffre, les forçant à affronter — à transgresser, même — leurs limites. Elle a la manie d’imaginer le pire.

Le point de départ de son travail est souvent une anecdote : un client qui engueule son serveur, un homme qui ose une déclaration d’amour, une mère qui abandonne son enfant, un vieillard qui pleure. Elle note tout ce qu’elle observe. Une fois chez elle, elle se demande : « Mais qu’est-ce qui pousse Untel à agir de la sorte? » C’est de là que commencent ses histoires…

Sa démarche a mené à l’écriture d’un recueil de nouvelles, « La huitième gorgée », publié en 2010, aux Éditions du Marchand de feuilles. Depuis, elle travaille à l’écriture de son deuxième livre.

 

Valérie Carreau a participé à la première édition des cabarets Langues pendues (avril 2012) et au lancement des Productions Langues pendues (automne 2013).

© photo: Marilène Lucas